Depuis le 1er janvier 2017, le changement de prénom ne relève plus de la compétence du Juge aux affaires familiales : vous pouvez désormais adresser vous même votre demande à l’officier d’état civil de votre lieu de résidence (article 60 du Code civil issu de la loi n°2016-1547 du 18 novembre 2016).

Cependant, les requêtes introduites avant cette date relevaient toujours – pour leur part – de la compétence du Juge aux affaires familiales.

C’est ainsi qu’Antoine CHRISTIN a obtenu les deux derniers jugements ordonnant le changement de prénom de ses clients.

Dans le premier, son client s’appelait Olivier et se faisait appeler Michel depuis 1977. Le Juge aux affaires familiales de PARIS a alors jugé qu’il disposait d’un intérêt légitime justifiant que le changement de prénom soit ordonné.

Dans le second, sa cliente s’appelait Malis et se faisait appeler Mathilde depuis 1974. Le Juge aux affaires familiales de NANTERRE a alors jugé qu’elle disposait d’un intérêt légitime justifiant que le changement de prénom soit ordonné.

Vos avocats sont à votre disposition pour entreprendre pour vous la nouvelle démarche tendant à changer de prénom. Vous pouvez consulter l’ensemble des décisions obtenues en matière de changement de prénom en cliquant ici.