Depuis le 1er janvier 2017, la procédure de divorce par consentement mutuel a été réformée.

L’avantage premier de cette nouvelle procédure est sa durée : en cas d’accord sur toutes les conséquences du divorce, il est possible de divorcer en moins d’un mois !

Cette rapidité incite beaucoup de personnes – qui subissent depuis des années les lenteurs d’une procédure de divorce dite « conflictuelle » – à transiger pour enfin passer à autre chose.

C’était le cas de deux clients d’Antoine CHRISTIN (dans le premier cas, il était l’avocat de l’épouse ; dans le second, il était l’avocat de l’époux).

Grâce à cette nouvelle procédure, ses deux clients – qui n’auraient pas pu divorcer avant la fin de l’année 2018 s’ils avaient maintenu leurs procédures conflictuelles – sont divorcés depuis le mois d’avril 2017 !

Vous pouvez consulter l’ensemble des décisions obtenues en matière de divorce par consentement mutuel en cliquant ici (jugements de l’ancienne procédure ; attestations de dépôt au rang des minutes d’un Notaire de la nouvelle procédure).